Fédération ministérielle

T@mT@m/CFTC.FAE


Fédération CFTC des Fonctionnaires et agents de l’Etat - 2bis, quai de la Mégisserie - 75001 PARIS

Téléphone : 01 40 13 80 88 - Fax : 01 40 13 80 89

N°559 - 2 avril 2019

Comité technique de réseau de la Direction du Service National et de la Jeunesse du 15 mars 2019

La Fédération CFTC Défense tient à remercier les personnels de la DSNJ qui, par leurs votes, ont permis à notre organisation syndicale de continuer à siéger au CTR de la DSNJ, dans l’intérêt des agents.

La CFTC débute ce nouveau cycle de quatre ans de bien étrange manière ! Nos représentants ont été bloqués à l’entrée du site de Balard durant plus d’une heure ; deux inconnus ayant « emprunté par erreur » leurs badges d’accès. Un premier CTR 2019 qui a donc commencé sans s’inquiéter de l’absence non programmée de vos représentants.

Pas de nouveauté sur l’avancement du personnel, les 14 postes de « réglementation métier » en CSN seront repyramidés en B, sans pouvoir fournir une échéance précise, puisque les personnels obtiendront leur changement de corps lors des futures CAPC. Une attention particulière sera portée sur les mouvements de personnels actuellement en poste. D’autres postes et fonctions sont à l’étude pour un éventuel repyramidage.

Des progrès sont à faire sur les fiches de postes qui doivent faire apparaître les fonctions secondaires, notamment les plus prégnantes. La CFTC s’étonne que des agents soient confrontés au refus de certains supérieurs hiérachiques directs de les faire apparaître dans leurs CREP.

L’outil d’aide à la désignation des tours JDC est toujours en test. Une décision sera prise fin mars. Perfectible, il n’est pas prévu qu’il permette de suivre les désignations des conducteurs.

La CFTC Défense constate des différences entre les Règlements de Service Intérieurs (RSI) des différents ESN et demande une harmonisation pour éviter une iniquité de traitements entre les personnels.

La CFTC Défense a questionné notre Directeur sur le Service national universel (SNU). Il y a trop peu de communication interne à destination des personnels, même si la newsletter du pôle rayonnement est la bienvenue. Les questions relatives au SNU ne proviennent pas exclusivement des agents mais également des administrés, de leurs parents, des mairies et/ou des animateurs JDC auxquels nos personnels doivent être en capacité de répondre.

Suite à certaines dérives qui auraient été constatées, avant notre arrivée au CTR, le DSNJ a décidé de supprimer le cahier de rapport hiérarchique de chaque ESN et CSN pour les personnels civils. Il est maintenu pour les militaires. A peine instauré, un dispositif mal ficelé et abandonné manu-militari faute de concertation préalable avec toutes les OS. Encore une fois, tout nouveau projet devrait se construire de manière concertée avec les OS pour permettre de circonscrire ses objectifs et limites, pour que tout nouvel outil soit accompagné d’un mode d’emploi, compréhensible et favorable à tous les agents. Avant « de jeter le bébé avec l’eau bain », à minima, tout processus devrait être expérimenté pour confirmer ou infirmer sa pertinence.

En conclusion :

La CFTC Défense s’interroge sur l’avenir de la DSNJ au sein du ministère et suivra avec attention son évolution corrélativement à celle du SNU.

La CFTC revendique un dialogue social de qualité qu’elle estime indispensable. L’existence de CT de réseau doit permettre d’améliorer les conditions de travail et les rapports hiérarchiques entre les différents niveaux de responsabilité de notre chaine. En cette période de grande mutation prévisible pour la DSNJ, la communication ascendante et descendante et la concertation sont des enjeux majeurs, pour la sérénité et la qualité de vie au travail de tous.

Image
Image
Télécharger en PDFRetour